Un yacht détourné par des étudiants en science grâce au hack de son système GPS

Lors d’une expérience réalisée avec l’accord du propriétaire du yacht, des étudiants de l’université du Texas ont réussi à pirater le système de navigation du White Rose. En effet, ces scientifiques ont exploité une faille leur permettant de remplacer les signaux GPS par des faux signaux trompant ainsi l’équipage.
Simplement équipé d’un boitier de leur fabrication qu’ils appellent un spoofer et d’un ordinateur portable, ces geeks ont fait virer de bord le bateau de 65 mètres faisant ainsi croire à l’équipage que cette manœuvre avait pour but de rétablir le cap. Ils ont tout simplement fait croire que le bateau avait précédemment viré à bâbord (données falsifié grâce à l’équipement des geeks).
D’après les étudiants, ils peuvent utiliser leur équipement pour pirater un système GPS à une distance de 3 Kilomètres. Les navires guidés par les signaux GPS peuvent être ciblés à partir du moment où les geeks peuvent pointer leur objectif.

Les appareils de perturbation des signaux GPS sont bien sur complètement illégaux aux Etats-Unis. Cependant, ils sont commercialisés librement dans de nombreux pays. Il existe des moyens pour contrer ce spoofing GPS, mais potentiellement tous les GPS sont faillibles à ce genre d’attaque.