La solution Chromebox for Meetings pour la visioconférence

Le Chromebox for Meetings est un nouvel outil proposé par Google pour la Visioconference. C’est une option plus rentable et plus pratique pour les entreprises qui veulent faciliter cette communication audio-visuelle.

Les propriétés et performances de la Chromebox

Avec une utilisation facile, juste en associant la Chromebox avec un Logitech webcam et un système Hangouts, cette nouvelle offre de Google arrive bien à séduire pas mal d’intéressées. C’est une formule que Google propose à toutes les salles de réunion et de conférence non équipées par faute de moyens financiers ou techniques, mais qui est aussi une solution adaptée pour les PME. Parce qu’environ 40% de temps est consacré aux réunions pour une entreprise, sans oublier que la majorité des gens emploient les dispositifs vidéos pour des utilisations personnelles. Pourtant, encore peu de salle de réunion sont dotées d’équipements de visioconférence.

C’est ainsi que Google  a eu l’idée de lancer cette formule déployant les moyens grands publics pour un usage typiquement professionnel. Google propose donc un pack Chromebox Asus doté d’un processeur Intel Core i7 accompagné d’un support HDMI, deux entrée USB 3.0 et 2.0, et l’Ethernet. En ajoutant ainsi une webcam Logitech B910 HD équipée d’une lentille de 5 mégapixels Carl Zeiss capable de reproduire des images en 720×1280 établie sur un champ de vision de 78 degrés. Il y a également un micro multidirectionnel DSP directement offert avec le pack, sans oublier une commande à distance doté d’un clavier.La procédure d’installation est simple, où il suffit de faire le branchement de la Chromebox, l’associer avec le compte de l’entreprise et entamer la visioconférence. Chromebox for Meetings s’associent avec la fonction Hangouts, mais en étant compatible à un usage professionnel. Ce qui permet aux utilisateurs le partage de bureau, l’administration du planning de la salle de réunion…

La formule Chromebox est compatible à toute sorte de système d’exploitation, à part le Windows Mobile, qui est en étude actuellement.